Merci de patienter...

Je-tu-île-confinée


Le blog de Saa

Mardi 25 Août, De l'eau dans le gaz?

Ce billet aurait aussi pu s'intituler "Je fais un four!"....
Comme je te sens inquiète alors que ce billet commence à peine, je vais te rassurer: tout va bien.
Il faut juste que je trouve des titres suffisamment accrocheurs pour ceux qui arrivent ici par hasard!
Car ce billet ne parle ni de brouilles ou de disputes et ne remet pas en cause non plus ma popularité.
Non, ce billet te raconte une fois encore un élément de notre quotidien, qui, parfois m'interroge sur mon futur!

Quel est le point commun entre la pizza, le pain, les choux à la crème malhabia ou le chinois à la crème et aux myrtilles?

Je pourrai arrêter ce billet ici et attendre les réponses....

Mais je ne suis pas comme ça!
Je me refuse à te faire poireauter en écrivant tout un tas de mots et de phrases qui ne serviraient qu'à te faire lanterner.

"Et tu fais quoi, là, Saa?"....

Heu.... Je fais en sorte que ce billet soit assez long et qu'il vaille le coup, que tu y trouves suffisamment de lecture.....

Leur point commun c'est la cuisson!
Et tout particulièrement, la cuisson au four!
Ici, contrairement à avant, j'ai une gazinière au gaz et le gaz est en bouteille.
- Voila maintenant tu comprends mon titre! -
Comme plein de gens en Métropole, tu me diras!
Certes. Juste qu'ici on n'a pas le choix.
Quant à une cuisinière électrique, on oublie!
Nous avons la 2ème électricité la plus chère au monde, derrière le Vanuatu!

Parfois, il faut aussi cuire un élément sur le gaz.
Ainsi, pour le chinois, faut-il d'abord cuire une crème pâtissière.
img_2307_1.jpeg


Tout comme pour les choux.
img_2369_1.jpeg

La crème malhabia - parfumée à la fleur d'oranger pour moi - demande aussi un peu de cuisson.

Je te passe les cuissons journalières, celles des soupes, des viandes en cuisson longue, comme les plus courtes pour un thon mi-cuit etc...

Et le problème est bien là!

Tu cuisines, tu cuis, tu prépares, tu embaumes la cuisine et les alentours....
Un soir tu décides de faire une pizza.
Tu prépares ta pâte que tu laisses gentiment reposer.
La nuit est déjà tombée.
C'est le moment! tu rassembles tous les éléments nécessaires sur la table.
Tu allumes le four afin que la température soit au top quand tu enfourneras.
Tu ouvres le four pour y placer ta pizza.....
Il est à peine tiède!

img_2388_1.jpeg


Ça peut arriver pour le pain aussi. Mais c'est en journée et donc moins dérangeant!
img_2386_1.jpeg


La bouteille de gaz est vide!
Et ça, tu ne peux le savoir que quand tu en as besoin!
Je veux dire par là qu'il n'y a ni alarme, ni voyant qui s'allume.
Même la flamme à la gazinière ne m'indique rien.

Ma première réflexion c'est évidemment: "Ah! Bien sûr! Quand on en a besoin..."
Mais oui!
Comment veux-tu te rendre compte qu'il n'y a plus de gaz?...

Heureusement - et même double heureusement! - nous avons toujours des bouteilles d'avance et surtout Patrick est là!
En moins de 5 minutes, il a ôté la bouteille vide, l'a déposée au garage où il a pris une bouteille pleine qu'il a aussitôt replacée pour que je puisse rallumer le four.

Si j'étais seule....
Je mangerais froid et cru!
Je n'ai pas du tout la force ne serait-ce que de soulever la bouteille, même vide! Et ici nous n'avons que les énormes bouteilles en métal. Pas comme en Métropole où certaines enseignes proposent des bouteilles allégées et avec une jauge visible!
Je n'ai pas non plus suffisamment de force dans les mains pour déserrer le détendeur!

Enfin, il ne faut surtout pas oublier d'avoir une bouteille d'avance, au minimum. En effet, ici, il peut y avoir des pénuries de gaz. Parfois il n'y a plus une seule bouteille pleine sur l'île et il faut attendre le ravitailleur.... Qui n'en rapporte pas forcément...

Je résume?
Je cuisine beaucoup et j'aime ça.
Je tombe en panne de gaz toujours au plus mauvais moment.
Heureusement que Patrick est là....
Mais, rassure-toi!
Sa présence m'est nécessaire et pas seulement pour changer la bouteille de gaz!
Posté par Mimijo le 25 août 2020 à 09 heures 34

Je n'ai qu'un mot à dire, ou deux: miam miam.
Le chinois est magnifique. J'en ai l'eau à la bouche. Je ne bave pas encore mais cela ne va pas tarder.

Réponse postée par Saa le 25 août 2020 à 15 heures 52

Quoi? Plutôt que me plaindre, de pleurer sur mes déboires gaziers?... gazeux?... gazéifiés?... Tu baves devant mon chinois... M'enfin! Michelle!... En fait, tu as raison, c'est un péché à lui tout seul!

Posté par Moi de Coco le 26 août 2020 à 01 heures 37

Idem à huppy ! Mettre la bouteille, enlever le cerclage, remettre le flexible et bien sûr, ça tombe en rade le week-end ! Mais notre prévoyance est moins infaillible que toi ! D'ailleurs, je vais regarder ce soir si nous avons une bouteille d'avance ! 🤣 🤣 🤣

Réponse postée par Saa le 26 août 2020 à 09 heures 08

Comment? Toi la reine de la prévoyance tu ne sais pas si tu as une bouteille de gaz d'avance?.... Ben ça alors!

Copyright © 2020 - 2021, Patrick Hartmann
Tous droits réservés.