Merci de patienter...

Je-tu-île-confinée


Le blog de Saa

Mardi 19 Janvier, Je ne m'ennuie pas!

Entre le titre de ce billet et le long silence qui s'est installé ici, tu as sans doute compris que je ne vois pas le temps passer.
Et je vais t'en faire la démonstration...

C'est d'abord une histoire de chemises de nuit...

Il y a un peu plus de 3 ans, une hospitalisation était envisagée pour régler mes problèmes de dos - qui ont bel et bien été réglés! -
Or, si pour la maison j'utilisais des t-shirt et des culottes pour la nuit - voire rien du tout - je ne me voyais pas me trimballer dans un couloir d'hôpital - et pire à l'extérieur des murs de l'hôpital - dans ces tenues.
J'avais donc préparé du tissu à paréo que j'avais teint et imprimé au soleil avec des végétaux et/ou du sel, puis apporté à Turia, ma couturière, pour en faire 3 chemises de nuit tout à fait jolies et décentes.
Mais le voile de coton n'est pas le tissu le plus résistant de la terre!
Et voila qu'en l'espace de quelques jours, deux chemises ont fini par montrer leur faiblesse en se déchirant...

Si je n'envisage pas d'hospitalisation, je tiens à avoir quelques vêtements de nuit disponibles au cas z'où....
De plus, entre les tableaux muraux et les masques, j'ai remis ma machine à coudre en marche.
Restait donc à me lancer!

Évidemment je suis allée voir Turia pour la coupe et nous n'avons pas chômé!
En 2 semaines je me suis cousu deux chemises de nuit.
Une dans ce tissu - fibrane très légère -

img_3001_1.jpeg


Une autre dans cette fibrane un peu plus épaisse:
img_3003_1.jpeg


Pour les deux, un modèle basique de robe, décolleté et dos échancré arrondi, une longueur mi-mollet et un peu d'ampleur pour le confort. Mais pas de chichis...

Aujourd'hui je change de tissu - encore fibrane légère - et je change aussi de modèle!
Ce sera un short et une tunique.
img_3011_(1_1.jpeg

Je ré-apprends à faire de beaux parements et je me souviens aussi pourquoi j'ai arrêté de coudre pour moi! La galère des ajustements et des finitions quand on doit travailler sur soi sans mannequin couturier... Grrrrr....

J'ai aussi cousu quelques masques que j'ai brodés.
Un pour Patrick, un pour moi, un pour Turia et un pour sa maman.
Laquelle maman - Tetua pour les intimes - m'a donné plusieurs kilos de mangues afin que je les transforme en confiture...

Et comme tout ça ne suffisait pas à remplir mes journées et mon coeur de bonheur, je suis retournée voir Tinau - il y a un an il m'avait déjà donné des orchidées -
Mes orchidées araignées sont en forme et le traitement indiqué par ce jeune expert en fleurs fonctionne bien sur elles, la preuve:
img_3009_1.jpeg


En revanche, les autres se morfondent un peu, végètent, ne poussent pas ni ne fleurissent...
J'ai donc repris à ses côtés un cours d'entretien d'orchidées - et c'est là que j'ai compris une de mes erreurs - et j'ai rapporté un nouveau stock de ces fleurs.
L'erreur c'est leur emplacement!
Elles ne sont pas assez au soleil.
Il faut trouver une solution.

Dans ces cas-là, c'est vers Patrick que je me tourne.
Et il a répondu - comme toujours! - à mon attente.

Il y a 4 ans, alors qu'il préparait en cachette l'arrivée de Jeanne et de ses parents, il avait fabriqué une barrière de sécurité afin d'empêcher la petite de tomber du lit puisque nous ne disposions pas d'un lit d'enfant.
Depuis cette barrière attendait sagement qu'on la réutilise.

Placée à la verticale, attachée sur deux fers à béton bien enfoncés dans le sol, la voila transformée en espalier à orchidées!
Et en plein soleil jusqu'aux environs de quinze heures, ce qui est parfait pour ces merveilles!

img_3006_1.jpeg


Changement de place pour les plus anciennes et installation des nouvelles.
Un peu de raphia pour tenir les longues branches et leurs racines aériennes imposantes.
De la bourre de coco pour les aider à se fixer.
Une brumisation par semaine de la potion magique telle qu'indiquée par Tinau.
Et voila.... J'attends maintenant le résultat....

Je résume?
J'ai cousu... Beaucoup!
J'ai fait de la confiture... J'en ai offert et j'en ai mangé!
Je donne tous mes soins au nouveau mur d'orchidées créé par mon Amoureux...

Et tu crois vraiment que j'ai le temps pour venir te raconter tout ça?...
Posté par Moi de Coco le 20 janvier 2021 à 02 heures 18

L'idée du paravent fleuri est vraiment géniale ! Ton homme, en plus d'être mignon, est un génie ! Mais, je me demande si cette qualité n'est pas en fait, juste le stimuli provoqué par ta propre créativité ? Patrick, excuse moi sur ce coup, mais tu serais marié à une ronchon, chemise de nuit en flanelle, charentaise et bigoudis, aurais-tu eu l'idée de cette magnificence florale ? Allez ma belle amie, continue à créer ! Ta lumière illumine même tes amies à l'autre bout de la terre ! 😘

Réponse postée par Saa le 20 janvier 2021 à 10 heures 29

C'est exactement ça! sans moi, il n'est rien... Euh... Non, finalement je vais dire que c'est une association de deux grands esprits! ... En toute humilité hein!

Copyright © 2020 - 2021, Patrick Hartmann
Tous droits réservés.