Merci de patienter...

Je-tu-île-confinée


Le blog de Saa

Mardi 38 Mars Jour 18

La pensée du jour:
Ne force jamais rien. Donne le meilleur de toi-même et laisse faire les choses. Si ça doit être, ça sera !
- N'y cherche aucun sens caché... je reçois une pensée positive par jour et je vais t'en faire profiter! -
- Oui, Je suis prête à tout pour remplir ce billet et les suivants!-


Quand tu as très faim, le moindre bout de pain fait ton bonheur....
Quand tu viens de subir 4 semaines de pluie - froid - neige - ciel gris - le moindre coin de ciel un tant soit peu bleu te réjouit l'âme!

En période de confinement c'est pareil!
Tout devient événement....

Comme je te connais, tu veux des exemples ....

Je ne suis sortie qu'une seule fois depuis le début du confinement afin de faire renouveler une ordonnance, comme tous les 3 mois, et ensuite passer à la pharmacie.

Au retour, j'étais tellement contente d'avoir quelque chose à raconter à mon amoureux, que j'ai tout retenu pour pouvoir lui faire un récit complet de mon aventure.
Il n'y avait qu'une personne avant moi. Un homme. Il était en bermuda rouge passé et portait des tongues qui n'étaient plus toute jeunes!
Quand je suis entrée dans le cabinet, j'ai refermé la porte moi-même mais en me servant de mes fesses!
En revanche, en sortant, c'est le médecin qui a ouvert la porte.
- J'aurais bien essayé de me resservir de mes fesses mais... Bon... -

Sur le chemin du retour j'ai croisé deux voitures: une blanche et une blanche....
- T'inquiète je me suis bien relue! -

À la pharmacie, j'étais le seule cliente et la préparatrice qui s'est occupée de moi m'a dit bonjour en souriant et m'a servie très vite....

Waouh!.... J'ai eu une heure de dingue!!!

Ce matin Patrick est allé faire les courses pour la semaine.

Ça nous a offert 30 minutes de conversation d'une intensité devenue rare!

Qui était présent sur le marché; ce que chacun proposait à la vente; qui il a rencontré - Hé! 3 personnes en plus de la caissière au SuperU Fare Nui -
L'alcool étant interdit à la vente, jusque-là les rayons étaient juste entourés, barrés par de la rubalise style "scène de crime".
Ce matin, changement! Les employés avaient fabriqué des panneaux - en il ne sait pas quoi - mais des panneaux bleus qui cachent complètement le contenu des rayons alcool.
C'est pas de la nouvelle ça?
Ça n'a pas le goût et l'odeur du scoop international ce genre d'information?
Je te le dis tout net: on frôle le Pulitzer!

Bien sûr nous parlons aussi les jours où aucun de nous ne sort, mais ça limite un peu...
Heureusement je lis, donc je lui en parle.
Heureusement il code, donc il m'en parle.
Pis faut tout de même débattre du menu du jour!
Décider de ce qu'on va boire au moment de l'apéro...

Du coup, comme c'est bien le fait de socialiser qui me manque, je socialise plus encore que d'habitude avec le chien et le chat.
Les poules deviennent de vraies copines!
- voire les fourmis quand elles osent entrer dans une pièce... Pour le moment je m'adresse encore à l'ensemble des fourmis présentes... Si la nécessité venait à se faire sentir, j'engagerai un dialogue avec chacune d'entre elles... Ça va m'occuper un moment!

Pour bouger, je fais, entre autres, le tour du jardin plusieurs fois.
Au début, j'interpellais Onyx "Tu viens te promener avec moi?" ce qui provoquait un battement caudal enthousiaste et l'oeil brillant d'une joie anticipée.

Mais elle a vite compris qu'en guise de promenade, je ne lui proposais pas une virée en bagnole - ce dont elle raffole! -
Alors maintenant, quand je lui propose la balade, elle reste allongée, sur la terrasse, remue la queue mollement, sans lever la tête, l'oeil torve...
Et surtout l'air de penser: "Tu te fous de ma gueule?... T'appelle ça une balade?"...

Je crois même qu'elle a pu penser parfois: "Va! Tu me raconteras!!"

De fait, à mon retour je peux raconter à Patrick tout ce que j'ai vu: des tiare, des tiare, des tiare, des tiare - je te rappelle qu'il y a environ 100 pieds de tiare -; des tout petits pamplemousses; une poule avec un petit mais la poule qui en avait 3 n'en a plus que 2 dis donc!
Une véritable excursion, presqu'en terrain hostile!!

Oh! j'oublie de te raconter qu'une fois par semaine - juste une fois! Certes! Mais pour moi ça veut dire beaucoup (France Gall sors de ce corps!) - je cours!
Et si tu n'es pas trop trop sport, voici ma méthode:
Commence par faire tourner une machine de draps.
En fin de cycle, profite du beau temps pour les étendre dehors - méthode qui t'évite le repassage puisque tu vas les remettre sur le lit sans passer par la case armoire! -
Tandis qu'ils sont au soleil, regarde comme la pluie tombe tout à coup...
Mets 5 bonnes minutes à réaliser que tu viens de dire "PLUIE"!

Fonce! Vas-y! Cours Forrest! Cours!
Enlève les pinces à linge!
Replie les draps aussi vite que tu peux pour les ôter du fil!
Fonce! Vas-y! Cours Forrest! Cours!
Place-les sur un autre fil à l'abri!
Fonce! Vas-y! Cours Forrest! Cours!
Rentre te mettre à l'abri....

Héhé...
Deux bénéfices en un: tes draps ne sont pas absolument trempés et tu as fait un de ces exercices qui augmentent le cardio très vite sur très peu de temps!
Bravo!
On recommencera l'exercice lundi prochain!

Entre temps tu peux, si tu le souhaites, recommencer avec des draps de bain ou, des petites culottes, c'est toi qui vois pour t'adapter selon ce que tu veux laver!


Tu l'auras compris: qu'est-ce que je me marre pendant .... Ce confinement!
Posté par Heilani le 06 avril 2020 à 20 heures 23

En tout cas moi je me suis marée ! Bisous 😘

Réponse postée par Saa le 06 avril 2020 à 20 heures 31

Tu n'as aucune compassion!! Condamnée à parler au chien et compter les tiare et ça te fait rire... Dans quel monde on vit! ;-(

Posté par Heilani le 07 avril 2020 à 00 heures 28

Nan , j’aurais aimé te voir courir ramasser tes linges ! Et surtout voir la tête du chien à ce moment ce moment la ! Je crois qu’onyx a eu , l’espace d’une seconde, l’espoir ds sa tite tête que c’etait’ un nouveau jeu pour elle 🤣🤣

Copyright © 2020, Patrick Hartmann
Tous droits réservés.