Merci de patienter...

Je-tu-île-confinée


Le blog de Saa

Mardi 45 Mars, Jour 25

Que puis-je te servir qui te ferais plaisir, lectrice-teur?
J'hésite entre te raconter une expérience culinaire de veau au café; des idées venues de Lille pour fabriquer un bel objet; mon ressenti avec - ou sans, va savoir - râleries intégrées....

J'aime beaucoup le petit travail mené par une mes filles avec ses 2 enfants.
En utilisant des coquillages que j'avais envoyés, ils ont créé une "boîte-paysage" très poétique sur le thème "sous l'Océan".
kcyd1551_1.jpeg
sjfh3394_1.jpeg










J'avais fait faire ce travail il y a bien longtemps à des élèves de 6ème qui devaient illustrer le conte qui leur avait le plus plu dans le chapitre qu'on venait de terminer.
Une sorte de résumé personnel du chapitre.

Chacun devait prendre une boîte, genre boîte à chaussures, et y créer une scène qui évoquerait le titre ou un moment clé de son conte préféré.
Chaque élève présentait sa boîte sans un mot.
Aux autres de comprendre à quel conte elle faisait référence.
Puis l'enfant expliquait pourquoi il aimait ce conte, puis il décrivait précisément sa boîte en parlant des matériaux utilisés.

J'avais été étonnée du travail fourni, de la créativité des enfants et de l'implication des parents!
Au bout du compte nous avions dans la classe une sorte de cabinet de curiosités sur le conte!

Ma fille et mes petits-enfants ne connaissaient pas cet épisode de ma vie professionnelle, mais la jeune maman est TRÈS créative!
J'aime aussi cette boîte car ils y ont intégré une partie de mon univers que j'essaie de leur partager quand j'envoie un colis.

Cette créativité, c'est ce que le haut-Commissariat tente d'exploiter pour nous inciter à rester chez nous.
1hc_1.jpg


Je t'en donne 2 exemples - tu constateras que le choix des couleurs rend parfois la lecture difficile -

mais nous avons eu droit à ces autres "challenges":
"Aujourd'hui j'ai sauvé des vies en jouant un petit air de musique"...
"Aujourd'hui j'ai sauvé des vies en rangeant mes placards"....
"Aujourd'hui j'ai sauvé des vies en prenant soin de moi à la maison"...
"Aujourd'hui j'ai sauvé des vies en dépoussiérant ma maison"...
Je t'en passe car il y a ainsi 23 "challenges" proposés, un par jour, et tous aussi excitants les uns que les autres!
Ça vaut ce que ça vaut, hein...
Faut bien amuser les gosses!

Nous sommes à 53 personnes contaminées sur 889 testées et toujours une seule personne hospitalisée...

Le masque n'est toujours pas prescrit ici, mais doucement nous y venons.
À Tahiti, les profs de couture du Centre pour les Jeunes Adolescents - CJA donc - ont commencé à faire coudre des masques à leurs élèves.

Mais à ce sujet, une discussion à distance avec mon fils m'a particulièrement interpellée.
En effet, si le masque devient la norme, tout le travail réalisé, ou en cours de réalisation, sur la reconnaissance faciale - et il y en a du travail sur ce sujet - va être à refaire voire à abandonner!
Comment les banques, par exemple vont-elles réagir?
Jusque-là, un message sur la porte indiquait que le port du casque ou de tout ce qui empêchait de voir le visage en entier était interdit et empêchait l'ouverture du sas.
Je ne parle même pas de la foultitude de caméras de surveillance dans les communes, basées sur ce système!

Par ailleurs je dois dire que j'ai beaucoup aimé entendre le sociologue, Dominique Wolton affirmer avec force que les politiques parlent trop!
Oh que je suis d'accord avec vous mon bon Monsieur!

Je te parlais au tout début de ce billet d'une recette de veau au café.
J'ai adapté une recette de filet mignon de porc au café un peu - beaucoup - à ma sauce et le verdict est tombé: très bon!
Mais ne va pas croire que j'ai répondu à un défi du Haussariat, ni que le confinement y soit pour quoi que ce soit.
Je cuisine beaucoup, voire énormément.
Je pâtisse, une ou deux fois par semaine au minimum.
Je ne vais pas changer cette habitude que le Héros apprécie tout particulièrement!

Pour conclure une petite précision: dans le blog précédent l'alias de mon amoureux était "Le Héros".
C'était lié à un épisode de sa vie professionnelle.
Depuis l'ouverture de ce blog-ci, je varie entre mon amoureux, Patrick ...
Mais très naturellement, c'est bien "le Héros" qui vient sous mes doigts.
Voilà! Tu t'y habitueras vite tu verras!
Je l'aime et il est toujours présent pour me soutenir, m'aider et faire les corvées qu'il considère comme n'étant pas du domaine des femmes - oui, mon Héros peut se montrer affreusement macho! - et ce surnom lui va bien et le résume finalement tout à fait bien!

Du discours de Microbe, je t'en parlerai demain...Parce que, c'est suffisamment décousu pour aujourd'hui.
Mais tu as vu?..

J'ai presque pas râlé en ce 25 ème jour de... Confinement!
Copyright © 2020, Patrick Hartmann
Tous droits réservés.