Merci de patienter...

Je-tu-île-confinée


Le blog de Saa

Mardi 21 Avril, Jour 33

L'actualité, les réactions sur la Toile, dans les journaux ou à la télévision sont source d'inspiration... Ou pas.
Aujourd'hui, il y a de la matière!

As-tu remarqué, lectrice-teur, que selon la personnalité qui décède on nous en fait tout un pataquès... Ou pas! - serait-ce le leitmotiv de ce billet? -

Manu Dibango disparaît, quelques articles à sa mémoire, quelques hommages sur les réseaux, radio, télé.
Point.
Christophe disparaît et là, le traitement est bien différent!
Non seulement les reportages, hommages et rediffusion sont nombreux, mais on en vient à parler "d'un deuil national"!!
Une nation entière qui serait en deuil pour un chanteur de variétés?
Tu me diras qu'on a bien fait plus encore pour Johnny....
Je te répondrai que ce n'est pas parce qu'on fait des sottises - euphémisme de politesse! - une fois qu'on est obligé de réitérer.

L'article n'évoquait pas les obsèques - coronavirus oblige - mais seulement - et je trouve que c'est déjà bien assez exagéré - un deuil national donc...

L'anonyme et le célèbre ne peuvent être comparés, j'en conviens, même si je n'approuve pas.
Qu'on évoque, qu'on rende hommage à tel ou tel, pour son passé médiatique, en ce qui concerne Christophe - car admettons-le, il n'était plus de première jeunesse et même si on l'a revu récemment, c'était épisodique - son apport à la culture, la science ou la politique, je peux le comprendre.
Je n'opposerai donc pas l'anonyme au célèbre...
Je trouve juste qu'on en fait un peu trop parfois....

J'ai pu voir dans je ne sais plus quel journal en ligne une mise à jour quasi quotidienne des célébrités nationales et internationales ayant perdu la vie à cause de ce virus.
Pourquoi ne fait-on pas le même tapage à chaque fois? Après tout, s'ils sont célèbres, ils sont sensés avoir apporté quelque chose au monde, non? Sinon ils ne seraient pas célèbres...

Quant au chanteur dont je parle plus haut, j'ai cru comprendre qu'il était atteint d'une maladie pulmonaire qui a sans doute favorisé sa contamination et entraîné son décès.
La célébrité n'arrête pas la bestiole bien évidemment...

Je comprends que les fans soient tristes...
Je ne peux pas comprendre ceux qui en font trop!
Je ne suis pas équipée, apparemment, pour pleurer des gens que je ne connais pas. Chanteur ou autre, quelles que soient les circonstances, si certaines disparitions m'émeuvent, peu me touchent au point de verser une larme...
Simone Veil doit avoir été la seule...

Autre sujet, qui serait drôle s'il n'était si grave: les sorties de la chargée de com' de Microbe!

Elle s'était tue et on pensait que son patron avait compris à quel point elle le dessert.
Il se dessert déjà bien assez tout seul, qu'a-t-il besoin d'elle?

Mais elle est revenue!

Le retour vaut le détour une fois encore.
"On a dit, depuis un certain temps déjà, que notamment en termes de logistique nous avions eu des difficultés pour achalander l'ensemble des 20 000 pharmacies de France et faire en sorte que tout le monde en temps et en heure dans le secteur de la santé puisse avoir les masques dont il a besoin" a-t-elle affirmé...

"On a dit"?
Qui a osé?...

Mais j'aime plus encore celle-ci:
"Il y a des scientifiques qui disent, c'est le cas de l'Académie de médecine, que l'utilisation du masque pour tous les Français peut être recommandée, d'autres qui ne le disent pas."

"D'autres qui ne le disent pas"?
Ou d'autres disent le contraire? ou d'autres ne sont pas d'accord?
Parce que dans la phrase telle qu'elle la dit, la formule est ambiguë et peut aussi signifier qu'il y en a "d'autres" qui se taisent simplement!

Enfin, parce que décidément quand elle parle elle n'évite aucune ânerie:
"nous avons anticipé pour faire en sorte que la France puisse bientôt produire 17 millions de masques grand public par semaine, 8 millions ont déjà été produits la semaine dernière".

Ah les masques!! Une arlésienne! Une blague récurrente!
Presqu'une légende urbaine!!

"On anticipe" sur un sujet qui pose problème depuis 2 mois?
C'est moi ou le verbe anticiper à changer de sens?
"Puisse bientôt" a bien une valeur prédictive? Une valeur de futur mais sans la certitude qu'un mode indicatif fournit aux verbes...
En gros nous devons comprendre "un jour, peut-être, si le soleil s'aligne avec la Lune, si les Astres nous sont favorables, alors nous pourrons peut-être envisager de produire suffisamment de masques!"
J'avoue que j'aurais aimé lire "on essaie de faire le nécessaire pour rattraper notre bévue retard."

J'en viens à penser que Microbe, se prenant pour un roitelet a voulu réinvestir la vieille tradition royale du "fou du roi".
Il a juste changé un tout petit peu la fonction puisqu'il ne s'agit plus de l'amuser lui mais bien d'amuser le petit peuple.
Tandis que je ris et me moque, en effet, je n'ai pas les yeux et l'esprit aux choses sérieuses, que sans doute je ne peux pas comprendre d'ailleurs!

Il resterait bien le sujet de la vente de l'alcool interdite puis à nouveau autorisée en Polynésie, mais je le garde pour demain...

Faut bien rire et râler chaque jour pour vivre vieux!
Copyright © 2020, Patrick Hartmann
Tous droits réservés.