Merci de patienter...

Je-tu-île-confinée


Le blog de Saa

Mercredi 22 Avril, jour 32 À la tienne!

Aujourd'hui l'un de mes petits fête son anniversaire..
Joyeux anniversaire mon petit gars de ... 44 ans...

Pour un anniversaire, on va trinquer....
Ça tombe bien puisque je veux justement te parler d'alcool!

Le 23 mars dernier, soit 3 jours après le début du confinement en Polynésie, la Présidence, en accord avec l'État, interdisait la vente de tous les alcools sur le territoire polynésien.
Ceci devant empêcher les rassemblements trop festifs et surtout trop arrosés surtout dans les lieux publics.
On était à la veille des fêtes pascales, il était temps de prendre des mesures drastiques!!
On a même imaginé que ça ferait baisser les violences conjugales!!


Aïe!
J'avais vu que le préfet de l'Aisne, qui avait pris le même décision, avait rétropédalé très vite sur les conseils des addictologues.

Ici, point de rétropédalage...
Ça râle bien mais la vente reste interdite.
Pas la consommation!
Si tu as des réserves, libre à toi de les descendre, de toute façon en privé, puisqu'à ce moment de l'histoire, nous sommes confinés.

Je pense que la boisson la plus bue ici est la bière.
Pas n'importe quelle bière.
La Hinano, brassée à Tahiti, par la Brasserie de Tahiti, grosse boite, gros budget, grosse masse salariale.
Et de ce fait grosse pression possible - pour une bière ça tombe bien non? - sur les décisions politiques.

Justement, le 14 avril dernier, la Brasserie de Tahiti, annonce qu'elle ferme son usine, que ses employés vont être au chômage, qu'elle est vraiment, mais vraiment hein! désolée, mais que là, avec les ventes qui sont interdites, elle ne peut plus produire, n'a plus les moyens de... Trémolos dans la voix, la catastrophe est annoncée!

Okokokok!!!
Dès le lendemain, toujours conjointement, Pays et État annoncent non seulement le déconfinement des îles hors Tahiti et Moorea, mais aussi...
La reprise de la vente d'alcool! Tahiti et Moorea comprises!

Fritsch a d'ailleurs fait cette délicieuse remarque:
"L'alcool réunit en Polynésie. Donc, nous pouvons lâcher un peu de pression,
Oui oui, ça s'impose... Pour la bière! - bis repetita -

Mais attention! Pas n'importe quoi ni, surtout, n'importe comment!!
Très étrangement seuls les alcools de moins de 15° seront vendus...
Autrement dit?
La bière et le vin.....
Mais surtout la bière!
Ne lacher que sur la bière aurait été suspect. Là, en incluant le vin, personne ne voit rien, hein!!

Ils vont y adoindre des consignes strictes très encadrées juste hallucinantes!

Ça commence par "pas de boissons réfrigérées"...
C'est vrai que c'est agréable de choisir ton eau, ton soda, ton jus de fruit ou ta bière, dans un frigo, passage en caisse et tu te rafraîchis sans attendre!

Maintenant, soit tu rentres chez toi tu réfrigères, donc tu attends le soir pour te troncher.
Soit tu te tronches à la bière tiède ou au pinard à température ambiante soit environ 32°!

Mais évidemment pourquoi faire simple quand c'est tellement mieux de faire compliqué? Cette consigne est donc assortie d'une autre....

La vente doit être organisée en drive, sans paiement direct et c'est le vendeur qui doit mettre la boisson dans le véhicule.
Tu as le droit de chosisir, de payer puis de boire, mais tu ne touches pas!!

D'accord... - tu l'entends là, ma voix qui traîne, déjà dubitative? -
On va donc voir ce qui se pratique sur notre île.

Ce mardi, nous allons au Super U fare Nui vers midi....
Je t'épargne notre liste de courses puisqu'il suffit que tu saches qu'elle intègre un mini cubi de 3 litres de vin blanc.

Pas de vente à l'extérieur.
Dans le magasin, le rayon alcool est inchangé sauf pour ce qui est des alcools forts devant lesquels des panneaux de paore (palmiers) tressés ont été dressés.
- Au passage, savoure les allitérations en occlusives qui donnent un petit air martial à cette phrase...-

Nous prenons donc notre vin blanc.
Quand nous avons tout ce qu'il nous faut, passage en caisse. - Oui, nous vivons des aventures très exotiques ici, comme un passage en caisse à la fin des courses! -

C'est là que ça tourne à l'absurde!
L'hôtesse de caisse fait signe à un homme puis nous informe que c'est "le vigile "-rien de moins! - qui nous donnera notre pinard......

Tu visualises la scène?
Tu choisis ton vin; tu le places dans ton caddy; tu le déposes sur le tapis roulant; l'hôtesse de caisse s'en saisit; l'encaisse; le donne à un gars derrière les caisses; lequel gars attend la fin du paiement de l'ensemble des courses pour enfin déposer dans ton caddy le pinard en question.....

Pardon M'ssieur! Tu sers à quoi au juste?
C'est Tahiti qui a dit...
- échange réel que je te retranscris ici! -
Bref! une façon de respecter le "façon drive" ainsi que le "touche pas au pinard"....

Enfin, il reste une consigne que j'ai gardée pour la fin.
Normalement, on ne doit pas venir à pied chercher son pinard: drive = voiture; commandes passées par téléphone ou internet...
À Tahiti, en plus ils doivent venir masqués!!

Mais ce sont surtout les quantités qui sont intéressantes: pas plus de 10 litres de bière et 5 litres de vin par voiture.
Les ventes auront lieu du lundi au jeudi, ni le vendredi, ni le samedi, ni le dimanche, ni les jours fériés...

Mais si tu viens déjà tous les jours et que tu prends les doses autorisées...
Et si tu passes plusieurs fois dans la journée...
Éventuellement, une fois toi, une fois ta femme, on est à 20 bières, 10 litres de vin multipliés par 4 jours tu arrives à...
Euh scuse -moi mais ch'ai pu... j'arrive pu à compter là... L'eau feeru ferrugi...

En tout cas tu vas normalement avoir de quoi bien te troncher tout le week-end!

Pourquoi cette organisation pour de la bière et du vin?
Comment s'organisent les petites boutiques? Souvent elles n'ont pas de paiement par carte!
La preuve ici même, où on peut payer par carte, mais où la commande par téléphone n'a pas été instaurée, le drive encore moins.
On a fait un "bidule" qui ne sauve même pas les apparences!!
Mais que veux-tu! Les maires ont-ils le choix de désobéir?
Ils doivent faire appliquer ce que Tahiti leur impose...

Ah! J'ai oublié de te dire: le patron du Super U Fare Nui.... C'est notre maire!

Demain, promis juré je te donnerai de la plage, du soleil et de l'océan....
Posté par Moi de Coco le 22 avril 2020 à 22 heures 51

C'est aberrant ! Le contexte politico-magouilleur ferait presque rire, comme dans un film de Louis de Funès, si ce n'était pas ta triste réalité !
Allez, à ta santé ! Hic 🥂

Réponse postée par Saa le 23 avril 2020 à 07 heures 47

Triste, non, agaçant, oui! Parce que tout est du même genre!! Contente de t'avoir fait rire!

Copyright © 2020, Patrick Hartmann
Tous droits réservés.