Merci de patienter...

Je-tu-île-confinée


Le blog de Saa

Lundi 4 Mai, Jour 44, Moi, Tueuse Psychopathe?

Le mois de Mai marque le tournant vers la saison plus fraîche et plus sèche.
C'est très progressif évidemment!

Le mois de Mai c'est aussi le mois où les guêpes deviennent très envahissantes!
Elles sont appelées "guêpes à papier" parce que leur nid semble fait de cette matière. D'ailleurs ça s'enflamme effectivement comme du papier!

Il y en a toute l'année au jardin.
La photo qui suit - la même que sur la page d'accueil - est en date du mois de Mars.

p3280429_1.jpeg


Ce gros nid, accroché sur la branche d'un frangipanier, nous l'avons détruit à la nuit tombante, quand toutes les guêpes sont ensemble, en l'enflammant.
Oui, je sais que ça n'est pas sympa et qu'elles ont forcément un rôle à jouer dans la nature.
Mais elles ont la fâcheuse habitude de croire, quand on passe près de leur nid, qu'on leur veut du mal.
Du coup, elles attaquent!
Et elles te pourchassent même!
Patrick est leur cible favorite.
Les moustiques m'attaquent toute l'année, lui ce sont les guêpes...
On se partage le boulot!

Lors d'un nettoyage du jardin, il s'est malencontreusement approché un peu trop près de l'un de ces nids, parce qu'il ne l'avait pas vu tout simplement!
Je l'ai emmené sous la douche pour le mettre hors de portée de ces guerrières qui l'ont salement piqué: la joue, l'arcade sourcilière et la main ont pris un volume suffisamment inquiétant pour décider qu'une visite chez le médecin s'imposait.

Voila pourquoi, quand nous repérons un nid trop près de la maison, nous le détruisons.

En Mai, les choses se corsent car elles entrent partout!
Je suppose que c'est la saison de reproduction et que les nouvelles reines cherchent où s'implanter.

Hier, j'ai trouvé qu'il y en avait vraiment beaucoup dans la cuisine.
Tu me pardonneras, mais je n'ai pas songé une seconde à faire des photos quand j'ai découvert pourquoi...

Sur le frigo j'avais déposé une sorte d'étui en carton qui contient plusieurs cases servant de distributeurs pour les sacs congélation à zip de plusieurs tailles.
- Tu vois ce que je veux dire? -
L'une de ces cases était vide depuis un moment, parce qu'évidemment c'est toujours la même taille qui est utilisée!
C'est en suivant des yeux le vol d'une des guêpes que je l'ai vue entrer dans cette case.
Petit coup d'oeil prudent - de loin! -...

Horreur!
Un nid est en cours d'édification à l'intérieur!
Même s'il n'est pas encore énorme, je me doute qu'elles ne vont pas aimer que je les déplace...

Je n'ai donc que la solution chimique: la bombe spéciale anti-guêpes!
Je ne l'aime pas car elle pue et que je suppose qu'elle ne tue pas que les guêpes...
Pourtant, là, je n'ai pas d'autre choix.

Je vise bien et je bombe quelques secondes en dirigeant le jet le plus possible vers l'intérieur....
Et je me méfie, car elles s'énervent évidemment!
Plusieurs dizaines de guêpes, pas loin de la centaine, ont alors tenté de s'échapper...
Certaines sont allées mourir sur le bord intérieur de la fenêtre, leur évasion ayant été stoppée par la moustiquaire. D'autres sont tombées au sol, sur la gazinière, sur le tapis devant l'évier, dans l'évier....
Quelques unes ont pu retrouver l'air libre.

J'ai bien évidemment enlevé l'étui, vidé les distributeurs - dans un desquels quelques bestioles avaient tenté de se réfugier - afin de ne plus offrir le gite à une nouvelle compagnie!

Mai ne faisant que commencer, je sais que nous aurons d'autres mauvaises surprises!

Dehors elles choisissent de s'installer sur les arbres, sous les feuilles d'un cocotier ou d'un bananier ou bien cachées dans un buisson d'hibiscus. Et nous ne les éliminons qu'en fonction de deux critères: la taille du nid et la proximité de la maison.
Parfois la destruction par le feu est rendue impossible car le nid se trouve trop en profondeur d'un buisson, qui s'enflammerait alors tout entier, ou par la hauteur à laquelle il se situe.

L'eau les dérange mais ne détruit pas le nid.

J'avais repéré un nid accroché au coeur du buisson de jasmin,.
Destruction rendue nécessaire par la proximité de ce buisson avec le garage, les tiare. et le tuyau d'arrosage...
Le feu n'est pas envisageable du fait de sa localisation.
La bombe anti-guêpe, dehors....
Il reste un produit...
Improbable mais d'une efficacité redoutable!
Le WD40!
Oui! l'huile qui sert à tout!
En plaçant l'embout qui donne un jet plutôt qu'une pulvérisation, il est possible de viser le nid.
En deux ou trois jets, le nid est couvert de cette huile, les guêpes touchées meurent quasi instantanément et les larves meurent aussi....

Dans la maison, elles aiment les rideaux, les dessous de table, même si le plateau est en verre, comme tu le vois ici:

img_0597_1.jpeg


img_0598_1.jpeg


Elles sont énormes n'est-ce pas?
Et leur piqûre est très douloureuse!

Je n'aime pas tuer, même les guêpes. Si elles s'installent suffisamment loin, je les repère et les signale à Patrick afin qu'il se méfie quand il travaille, mais je les laisse tranquille.

Je refuse catégoriquement de pulvériser sur tout le jardin l'un de ces insecticides destructeurs - Icon - comme le font beaucoup de gens ici.

Contrairement à ce que ce billet pourrait te laisser croire, non, je ne suis pas une tueuse psychopathe!
Copyright © 2020, Patrick Hartmann
Tous droits réservés.