Merci de patienter...

Je-tu-île-confinée


Le blog de Saa

Mercredi 6 Mai, Jour 46, Une Poule sur un Mur....

Elles ne sont pas sur un mur mais dans le jardin...
Elles se regroupent devant la porte de la cuisine, ou là où je me place, certaines que je vais distribuer de quoi leur faire plaisir.



Je mets à tremper dans l'eau les restes de pain, que j'émiette ensuite en les essorant.
Onyx est bien dressée! "Allez!" et elle s'élance pour chasser les coqs et seulement les coqs.
Si elle s'approche des poules avec poussins, il suffit de dire "C'est des bébés!" et elle stoppe immédiatement...

Je n'ai jamais énormément de pain à donner sauf le jour où j'en refais. Je donne alors ce qui reste du pain cuit 2 ou 3 jours avant.

Je l'ai déjà dit mille fois, le pain ici ne me plaît pas. Je n'aime ni sa texture, trop molle, ni son goût.
Je m'y suis donc mise, testant diverses recettes, en pain blanc, en baguette, en pain complet, en pain rustique, en pain cocotte, avec fruits secs, avec graines, avec farines de toutes sortes en fonction de ce que je trouve...
J'ai tenté le levain - dans le premier un cafard s'y était noyé et je ne m'en étais aperçu qu'au moment de prélever de quoi faire un premier pain au levain...-
J'ai testé le levain au kéfir, plus rapide que le levain classique, et tout aussi efficace!
J'ai testé avec et sans pétrissage, levée au chaud - en laissant simplement à température ambiante - ou au froid, pour une heure ou pour 12 heures, avec ou sans coup de buée, avec ou sans eau dans le fond du four....
Bref! Depuis presque 6 ans, j'en ai fait du pain, des pains!

J'ai vu que le confinement a donné envie à plein de gens de se lancer.
C'est à qui montrera son levain, son pain, sa baguette.
De Mayotte à Lille, de Dunkerque à Lyon.... Et je ne parle pas des gens que je ne connais pas mais qui par le biais d'amis d'amis arrivent jusqu'à moi pour exposer leur produit!

J'avoue être souvent étonnée par des réussites quasi systématiques!
Tu as vu, toi, des pains loupés sur les réseaux sociaux?
Sérieux? Je suis là seule à obtenir, parfois, une mie trop dense, trop serrée?
Je suis la seule à louper les grignes?

Peut-être...

Si je suis championne en pain brioché, pain de mie - dont un à la vapeur qui est parfait pour ceux qui n'aime pas la croûte! - et autres pains à hamburger, je ne suis pas toujours satisfaite par mes pains bien qu'ils soient toujours mangeables!

J'ai appris sur le tas que certaines farines sont "lourdes" et donnent des pains à la mie très dense.
C'est par expérience que je sais que ce n'est pas la quantité de levure qui va donner une mie pleine de trous ou très compacte, mais bien le pourcentage d'eau et les temps de pause.
J'ai souvent mal fait les grignes.

J'ai un immense four à gaz qu'il a fallu que j'apprivoise.
Il ne supporte pas le "coup de buée" qui fait systématiquement s'éteindre la rampe "grill".
En revanche comme il n'y a pas de thermostat, je peux monter très haut en température.

Parmi mes envies, si je reviens en métropole pour quelques semaines de vacances, il y a celle de travailler plusieurs jours avec un vrai boulanger pour apprendre encore et mieux!

Je pense qu'en plus du pain maison, à la fin de ce confinement - dont nous sommes libérés ici, tu te souviens? - on trouvera des habitations ultra bien rangées-nettoyées.
Les placards, armoires et commodes seront totalement débarrassés des vêtements trop grands, trop petits, usés, passés de mode...
Les coffres à jouets ne contiendront plus que le juste nécessaire, puisque les jouets cassés, incomplets ou devenus inintéressants auront été jetés, donnés ou revendus.

Je ris souvent en voyant toutes ces annonces pour des vêtements et/ou des jouets.
"je vends, je donne, j'échange, je propose..."

Mais vive le confinement!!! Pensai-je joyeusement!

Ne crois pas que je me moque! Je ne suis pas toujours dans l'ironie!
Je constate que le confinement a eu ce bienfait de donner du temps.
Et que ce temps ne pouvait pas être laissé en l'état de temps inutile.
Alors les activités se sont imposées: faire du levain, du pain, de la cuisine, du rangement, du nettoyage.
Découvrir, ou re-découvrir la couture, le tricot, la broderie...
Tout ce qu'on ne se donne pas le temps de faire, ou de faire à fond, ou d'apprendre à faire d'habitude.
Ce n'est pendant pendant les vacances qu'on va se mettre à nettoyer à fond sa maison!

Et je ne parle même pas du temps à passer avec les enfants...
Là aussi il a fallu se montrer patients, inventifs, créatifs...

Et après?
Quand le déconfinement aura été effectué, que la vie "normale" ou plutôt "habituelle" aura repris son cours?...
Penses-tu continuer à faire ton levain - ceci dit, une fois lancé, bien nourri et entretenu, ce serait facile! - ton pain? la couture? Les jeux avec les petits?....

Après....

Elle est compliquée cette notion de "après".... Non?
- Je te laisse j'ai du pain au four! -
Copyright © 2020, Patrick Hartmann
Tous droits réservés.