Merci de patienter...

Je-tu-île-confinée


Le blog de Saa

Lundi 15 Juin, les Petits Bonheurs...

Dans la série "tout va bien, il ne se passe rien", je viens te raconter, et te montrer ce qui, chaque jour, me fait sourire - au minimum....

Tu le sais maintenant le jardin est grand.
Tu l'as compris sans que je le dise, je n'y mets aucun pesticide. En revanche, je me sers d'un engrais chimique pour faire fleurir mes bougainvilliers. Donc seulement dans les pots!

Ici, il n'y a pas d'animaux dangereux, hormis la scolopendre, appellée localement "cent-pieds" - on passe ainsi du féminin au masculin ce qui me semble plus juste et normal! -.
Une solution efficace: les poules! Elles savent les trouver et s'en régalent! Quand l'une d'entre elles en trouve un, c'est la course! Toutes les autres la poursuivent pour tenter de lui arracher son butin!
Nous faisons donc en sorte d'avoir toujours des poules vivant sur le jardin. Mais ici les poules sont des poules "sauvages". Si quelques familles ont un poulailler, la plupart des gallinacées sont libres! Elles vivent dans les jardins et dorment, souvent, dans les bosquets qui sont tout près, ou dans les haies d'hibiscus. Le soir, à la nuit tombante, on entend les cris désespérés des petits qui doivent apprendre à grimper dans les arbustes s'ils veulent survivre à la nuit. C'est parfois inquiétant de les voir et les entendre crier, tourner, ne pas parvenir à rejoindre leur mère.... La sélection naturelle est à l'oeuvre sous nos yeux...

Elles se nourissent en grattant le compost, et de tout ce que leur vue acérée leur indique.
Une ou deux fois par semaine, quand je fais du pain, je mets à tremper ce qui reste du précédent afin de l'émietter et leur distribuer.
Et cette petite habitude a vite été comprise par ces demoiselles! Tellement bien même que, dès que je sors de la maison, elles approchent, au cas où j'aurais un truc à leur donner.
Onyx, bien dressée, course les coqs, mais fait très attention aux mères et à leurs petits.

Depuis quelques jours nous avions une "maman" de 3 petits. Comme souvent, au bout de deux ou trois jours, l'un d'entre eux a montré des signes de faiblesse. Le lendemain, j'ai constaté que deux petits seulement la suivaient encore.
Mais hier après-midi, j'entends dans le bosquet séparé de notre jardin par un muret surmonté d'un grillage lui-même envahi de lianes piquantes, les appels désespérés d'un poussin.Or la maman n'a effectivement qu'un petit avec elle.

Forcément, je lance une opération "sauvetage".
L'idée est d'attirer la mère vers ce muret afin qu'elle entende son petit et qu'elle le rejoigne.
Ça tombe bien j'ai fait du pain en matinée et il reste un petit morceau de celui d'avant.
Rapide détrempe et émiettage.
La mère est devant la terrasse. Je vais donc au bout de cette terrasse pour, petit à petit l'amener au plus près de là d'où viennent les appels.

Comme tu le vois sur les photos, devant moi il y a cette grosse boule de jasmin.
Et à peine ai-je lancé quelques miettes qu'une véritable nuée de poules et surtout de jeunes poulets, sortent de dessous ce jasmin.
Les photos ont été prises quelques minutes après et la folie s'est déjà un peu calmée...

img_2052_1.jpeg


img_2047_1.jpeg


Voila pourquoi ce matin j'ai filmé cette petite vidéo, côté cuisine, qui te montre comment, alors qu'il n'y a aucune poule devant moi, et que je ne les appelle pas, elles arrivent au premier lancé, ici d'un reste de riz d'hier soir.



Tu peux y voir le poussin dernier survivant de la couvée de trois. Sa mère c'est la grosse poule claire qui se fait piquer par une autre car elle accapare tout le riz!

Petit bémol, comme je sors par la cuisine pour les nourrir, elles n'hésitent pas parfois à y entrer pour venir voir si des fois il n'y aurait pas un petit truc pour elles!
Onyx dans ces cas-là est parfaite pour les faire sortir... Pas toujours en douceur!
Et si elles prennent peur , le risque est qu'elles s'envolent, lachent une crotte et se prennent dans les louvres!!

Pour finir, je dois te dire que si elles approchent dès que je sors, même les mains vides, quand Patrick sort, elles s'enfuient!
Forcément! C'est presque toujours lui qui dirige les opérations "commandos anti-coqs" avec la chienne!

- Et pendant que je tape je me demande pourquoi les poules ne mangent pas tous les moustiques, parce que là, c'est moi qui suis mangée! -
Copyright © 2020, Patrick Hartmann
Tous droits réservés.