Merci de patienter...

Je-tu-île-confinée


Le blog de Saa

Mercredi 24, À l'Heure de l'Apéro...

J'ai évoqué dans un billet récent la bière locale.
Je reviens maintenant sur ce moment particulier d'une journée, bien remplie... Ou pas!

Je pense qu'on a tous - ou presque! - l'image de l'expat devenu alcoolique sous les Tropiques. Effet de la solitude ou d'un semblant de richesse inhabituelle, il est vrai que le cinéma, les romans ou des rencontres réelles ont pu favoriser cette image.

Je ne sais pas si c'était déjà le cas au début et au milieu du XXème siècle, mais de nos jours, pour devenir alcoolique en Polynésie, il faut avoir les moyens!

Tous les alcools d'importation sont taxés. Lourdement taxés même!
Le vin est taxé d'une somme forfaitaire de 755 xpf par litre soit 6,33 euros.
Les crémants, champagne et mousseux supportent quant à eux une taxe de 1350 xpf par litre soit 11,31 euros!
- Ça tombe bien nous n'aimons pas vraiment le champagne -


Pour être plus claire, je te donne quelques prix, relevés par le Héros pour son site et que tu peux aller voir - ou revoir - ici.

Rhum blanc 50°, 70 cl 38,51 euros, gamme moyenne, local.
Rhum brun, 37,5, 1 l 15 euros, vraiment bas de gamme, pas local.
Gin 37,5° 70cl 29,29 euros.
Vin blanc en cubi de 3 litres 33,44 euros.
Vin rosé en cubi de 3 litres 33,44 euros.
Bière heineken 6X33 cl 13,83 euros.
Bière Hinano blanche 15, 80 les 6 bouteilles.
Bières Despérado Mojito 3x33cl 9,93 euros.

Si nous pouvons t'informer sur les prix de ces articles, c'est que nous les avons achetés, de manière régulière ou pas.

Nous avons toujours de la bière au frigo parce que nous voulons pouvoir en offrir à nos éventuels visiteurs.Jjusque-là nous privilégions la marque Heineken, mais nous avons depuis peu acheté un pack de bière blanche Hinano.Tout comme la Despé, c'est un petit plaisir que nous ne renouvelons que très rarement. Par goût mais aussi à cause du prix...

Nous avons toujours au frigo un cubi de vin blanc et un autre de rosé. Nous prenions du rouge jusque-là, mais nous ne trouvons plus celui qui nous convenait, aussi, Patrick ne consommant pas de rosé, nous en avons pris pour varier mes plaisirs!

Nous prenons l'apéro tous les soirs.
Dans ce terme je signifie le moment bien plus que ce que nous y consommons.
Ainsi, si Patrick privilégie en général le rhum blanc en se préparant un ti'punch, il peut aussi choisir un verre de vin blanc.
De mon côté, étant moins routinière, je peux prendre aujourd'hui un ti'punch, demain un rhum coca, le troisième jour un gin tonique, le jour suivant un verre de vin blanc, un autre jour un verre de rosé. Mais je choisis deux à trois fois dans la semaine une boisson non alcoolisée: coca, schweppes voir jus de fruits frais quand la saison s'y prête.

Avant notre arrivée ici, nous avions un vrai faible pour le whisky. Les Laphroaig, Ardbeg, Lagavulin, Glenfiddich... Bref! Les écossais et plus particulièrement les écossais tourbés.
Dans la mesure où les whisky ordinaires sont au même prix que le rhum, mais que ce ne sont pas ceux que nous aimons, nous préférons nous en passer.

Cependant, les soda et autres toniques ont aussi un coût:
Coca sans sucre 35cl 1,01euros et par 6 5,28 euros.
Scweppes lemon 35cl 1,22 euros pas de prix au lot.
Schweppes indian tonique 35cl 1,09 euros pas le prix au lot.
La très mauvaise surprise est venue la semaine dernière.
Le schweppes tonique avait disparu des rayons depuis un moment. Ce jour-là, Patrick voit que le rayon a été rempli avec des canettes "slim". Tu sais ces canettes plus fines, plus hautes, même contenance mais apparemment plus "élégantes".
Mon Amoureux sait que j'aime ça, il en a donc mis dans son caddy.
C'est arrivé à la maison, au moment où, pour son site, il relève tous les prix du ticket du jour - ce qui lui permet de constater les hausses et les baisses, plus rares, des prix - qu'il constate que ces magnifiques et élégants contenant coûtent 12,53 euros les 6!!!! Soit 2,10 euros la boîte!
Inutile de te dire que si le rayon ne propose plus que ce format, je m'en passerai!

Qelle que soit la boisson, si elle est alcoolisée, l'un et l'autre nous ne buvons qu'un verre par jour et jamais à midi.
Ainsi, si le menu se prête à être accompagné d'un verre de vin, nous en prendrons un seul verre qui fera office d'apéro puis accompagnera le repas.

Le reste de la journée, Patrick tourne au café, moi à l'eau.
Après un travail fatigant, qui nous laisse pantelant et suant nous nous requinquons avec un soda.

Tu le vois, si nous sommes à peu près informés des prix, si nous avons de quoi boire à la maison, nous restons cependant très raisonnables quant à notre consommation.

Pour te faire patienter jusqu'à demain, je te propose l'équivalent du célèbre Schmilblick.
Qu'est-ce que c'est?
img_2098_1.jpeg


Deux indices:
1) C'est un produit qui nous est quasi indispensable.
2) C'est le sujet de mon prochain billet....

Si avec ça tu ne trouves pas, c'est que tu ne fais pas d'effort!!
Posté par Laetitia le 24 juin 2020 à 23 heures 22

Coucou Saa!
Je te rassure, nous buvons également avec modération!
Pas d'alcool fort, pas de soda, les vins blancs et rosés très rarement. Ma belle mère fait de l'excellente sangria blanche et rouge, du floc dont elle seule a le secret!
Mais il nous tarde de goûter les ti'punch de Huahine, doigts de pied en évantail!
En ce qui concerne le schimili..schimli..schimilibil Hic du jour, j'opterai pour une poignée de placard ou de tiroir?
Bises à tous les deux

Réponse postée par Saa le 25 juin 2020 à 00 heures 01

Pour le ti'punch, pas de souci... ici c'est plutôt le maitai... mais nous on préfère le ti'punch.
Pour le schmilblick, ... Comment te dire... Un billet sur les poignées de placard ou de tiroir.... C'est un concept, note bien....
Mais non... ;-)

Posté par Laetitia le 25 juin 2020 à 10 heures 29

Bonjour, bonjour!
Après une brève observation de la photo, Laurent propose un cendrier!

Réponse postée par Saa le 25 juin 2020 à 11 heures 37

Bravo Laurent!.... mais non, ce n'est pas ça non plus!

Copyright © 2020, Patrick Hartmann
Tous droits réservés.